Eric Marcon

Eric Marcon

Chercheur en écologie

AgroParisTech

Biographie

Je suis chercheur en écologie tropicale à l'UMR Amap, chargé de mission à la Direction de la Recherche et de la Valorisation d'AgroParisTech et coordinateur du parcours BioGET du master Biodiversité, Ecologie et Evolution (AgroParisTech et Université de Montpellier).

Intérêts

  • Ecologie des communautés
  • Foresterie tropicale
  • Ecologie Statistique
  • Développement avec R

Formation

  • Habilitation à Diriger des Recherches en écologie, 2016

    Université de Guyane

  • Doctorat en écologie, 2010

    AgroParisTech

  • Ingénieur du Génie Rural, des Eaux et des Forêts, 1999

    Ecole National du Génie Rural, des Eaux et des Forêts

  • DEA en économie internationale, 1999

    University of Paris I, Panthéon Sorbonne

  • Ingénieurs des Travaux des Eaux et Forêts, 1987

    Ecole National des Ingénieurs des Travaux des Eaux et Forêts

Experience

 
 
 
 
 

Directeur de l’Unité Mixte de Recherche Ecologie des Forêts de Guyane (UMR EcoFoG)

AgroParisTech

Jan 2010 – Aug 2020 Guyane Française

Responsabilités:

  • Administration de la Recherche
  • Encadrement
  • Enseignement (niveaux bac+5 et plus)
  • Recherche

Publications Récentes

Logiciels

memoiR

memoiR est un paquet R qui fournit des modèles pour publier des documents bien formatés aux formats HTML et PDF. Les documents peuvent être produits localement ou hébergés sur GitHub, où les Actions GitHub peuvent mettre à jour les documents publiés en continu.

dbmss

dbmss est un package R destiné au calcul des statistiques spatiales non paramétriques pour caractériser la structure spatiale d’objets cartographiés. Les principales sont la fonction K de Ripley et ses dérivées et celles utilisées par les économistes comme la fonction Kd de Duranton et Overman et la fonction M de Marcon et Puech.

Entropart

entropart est un package R pour mesurer la diversité. Il fournit les fonctions nécessaires au calcul de la diversité $\alpha$, $\beta$ et $\gamma$, incluant la diversité phylogénétique et fonctionnelle, et l’ensemble des techniques d’estimation disponibles dans la littérature.

Cours

Mesure de la Biodiversité

La définition originelle de la biodiversité est le nombre d’espèces d’une communauté. Elle a été élargie de nombreuses façons par des indices souvent ad-hoc. Ce cours introduit une approche unifiée de la mesure de la biodiversité qui s’appuie sur la théorie de l’information et permet de décrire la biodiversité comme un nombre effectif de catégories (en général, d’espèces) correspondant à la question traitée : la diversité taxonomique quand toutes les espèces sont considérées comme équivalentes, la diversité phylogénétique quand leur proximité évolutive est prise en compte et la diversité fonctionnelle quand la distance entre paires d’espèces ne s’inscrit pas dans un arbre.

Distributions d’abondances

No other general attribute of ecological communities besides species richness has commanded more theoretical and empirical attention than relative species abundance (Hubbell, 2001) L’objectif du cours est de comprendre les principales distributions d’abondance, maîtriser les différentes représentations et comprendre les relations aires-espèces, à différentes échelles.

Travailler avec R

Ce cours propose une organisation du travail autour de R et RStudio pour, au-delà des statistiques, rédiger des documents efficacement avec R Markdown, aux formats variés (mémos, articles scientifiques, mémoires d’étudiants, livres, diaporamas), créer son site web et des applications R en ligne (Shiny), produire des packages et utiliser R pour l’enseignement.

Contact